Drakkar, le mensuel de l’autonomie Normande

DRAKKAR est un nouveau mensuel autonomiste normand qui ne préconise nullement une folle indépendance mais une large décentralisation sous la forme d’une « région autonome » aux compétences calquées sur celle de la Catalogne ou de la Bavière ou même de la Collectivité territoriale de Corse.

DRAKKAR défend un projet de société Démo-populaire, Régionaliste, Autonomiste, Keynésienne, Autogestionnaire et Ruraliste.

DRAKKAR reconnaît naturellement l’antériorité ainsi que l’autorité culturelle du Mouvement Normand, mais n’obéit qu’à sa propre ligne éditoriale où entrent aussi l’anti-modernité et le bernanosisme..

DRAKKAR soutient toute démarche émancipatrice de la « petite patrie » normande travaillée par les poisons contemporains de la religion forcenée des Jacobins.
DRAKKAR préconise la ré-association des îles cotentines à l’ensemble normand.
DRAKKAR défend l’usage maintenu des termes dialectaux normands encore utilisés et utilisables dans la langue française.
DRAKKAR défend les institutions traditionnelles des Normands : le Chancelier, l’Echiquier, les Baillis, etc…

Les « Comités DRAKKAR » réunissent les lecteurs et ceux qui veulent porter plus loin la parole de DRAKKAR.

La devise du journal est « Tous les Normands sont dans le même drakkkar !